Brunswick en Allemagne

Deuxième grande ville de la Basse-Saxe après Hanovre, la capitale, dont elle est éloignée d’une cinquantaine de kilomètres à l’est, Brunswick est pratiquement au centre de la partie nord de l’Allemagne.

Donnant sur la rivière de l’Oker dans sa partie navigable la plus éloignée, elle dispose donc d’une voie d’eau qui permet de la relier à la mer du Nord, via l’Aller. Peuplée d’environ 250.000 habitants, la « ville du Lion » comme on l’appelle aussi, connaît un développement économique et commercial très dynamique. De l’industrie des conserves d’avant-guerre, elle est passée aujourd’hui à l’industrie automobile et la haute technologie. Plusieurs de ses...





institutions scientifiques et de recherche sont de renommée mondiale.

brunswick germany
Marché de Brunswick en Allemagne – Photo sous Licence GNU par Igge

Histoire de Brunswick en Allemagne

On ne connaît pas très bien les circonstances de la fondation de la ville, remontant au IXe siècle, mais ce qui est sûr c’est qu’au XIIe siècle, le duc Henri le Lion en a fait la capitale de son État et y a construit la Cathédrale St-Blaise. Brunswick a fait partie de la ligue hanséatique du XIIIe au XVIIe siècle. Au XVIIIe siècle, c’était un centre politique et culturel important. C’est là où le Faust de Goethe a été joué intégralement pour la première fois. Durant la Deuxième Guerre mondiale, la ville a été gravement endommagée et pratiquement toute l’ancienne ville et les anciennes églises ont été détruites, à l’exception de la Cathédrale qui tenait lieu de sanctuaire à l’époque nazie. Les reconstructions d’après-guerre ont plus été orientées vers les infrastructures routières et les bâtiments modernes, même si un petit quartier de l’ancienne ville a survécu aux bombardements et se distingue aujourd’hui de l’ensemble.

Tourisme Brunswick en Allemagne

Des tentatives de restauration et de reconstruction à l’identique sont entreprises depuis quelque temps. C’est le cas du Palais ducal, complètement détruit en 1960, et dont la façade est conforme à l’original. Quoi qu’il en soit, une visite touristique à Brunswick commence de préférence Place du Château (Burgplatz), là où se trouve la Cathédrale St-Blaise, le château fort de Dankwarderode, l’Hôtel de Ville néo-gothique (1893-1900) ainsi que la statue du Lion, réplique dont l’originale du XIIe siècle peut être vue au Musée de Dankwarderode. À partir de là, le touriste pourra se rendre au marché de l’ancienne ville (Altstadtmarkt), endroit bien encadré par l’ancien Hôtel de Ville gothique (XIIIe et XVe siècles) et l’église St-Martin (1195). D’autres édifices en cours de rénovation ou de reconstruction peuvent également être visités.

Les amateurs d’art ne devront en aucun cas faire l’impasse sur le Musée de Herzog Anton-Ulrich, l’un des musées les plus anciens d’Allemagne avec plus de 100.000 œuvres, dont des Holbein, des Van Dyck, des Vermeer, des Rubens, et autres Rembrandt. Après quelques promenades au Jardin botanique, dans la réserve naturelle Riddagshausen ou en bateau sur l’Oker, le touriste aura le choix de se détendre entre le Théâtre de la ville ou le CittyJazzNight, entre autres attractions du Brunswick nocturne.






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *