Erfurt

Posted on

Erfurt, qui faisait partie de l’ex RDA, est aujourd’hui la capitale de la Thuringe et la plus grande ville de ce Land allemand.

Avec plus de 200.000 habitants, c’est aussi la ville importante la plus proche du centre géographique de l’Allemagne. Traversée par la rivière Gera et connue pour son fameux « Pont des épiciers », la ville abrite quelques institutions importantes, telles que le Tribunal fédéral du travail, l’université séculaire ou encore l’évêché d’Erfurt. En effet, ce dernier a été créé en 742, puis dissout quelques années plus tard, pour renaître en 1994 en tant que diocèse. La ville a beaucoup prospéré durant le Moyen-âge, grâce notamment au commerce du pastel, et a même fait partie de la Hanse.

tourisme voyage erfurt allemagne




title="erfurt en allemagne" width="500" height="334" class="alignnone size-full wp-image-835" srcset="http://www.en-allemagne.com/wp-content/uploads/2011/09/erfurt-en-allemagne.jpg 500w, http://www.en-allemagne.com/wp-content/uploads/2011/09/erfurt-en-allemagne-300x200.jpg 300w" sizes="(max-width: 500px) 100vw, 500px" />
Erfurt en Allemagne – Photo sous Licence GNU par Michael Sander

Climat

Du fait de sa position entre le bassin de Thuringe et les contreforts de la forêt de Thuringe, les différentes zones d’Erfurt se trouvent à des altitudes diverses. Le climat de la région est sec et Erfurt est considérée parmi les villes allemandes les plus sèches, avec une pluviométrie moyenne équivalant au 1/20 de la moyenne nationale. Les précipitations atteignent leur maximum au mois de juin où il tombe environ trois fois plus qu’en janvier. Par contre, ce dernier mois est le plus froid avec des températures pouvant atteindre -3°C. En été, les températures montent parfois jusqu’ à 24°C, et descendent rarement au-dessous de 12°C.

Économie

Erfurt possède une grande tradition en matière d’horticulture et d’ingénierie mécanique. Depuis la réunification allemande et la restructuration d’anciennes entreprises, l’économie erfurtoise intègre en plus des secteurs aussi divers que les médias, l’industrie alimentaire, la microélectronique et la technologie des microsystèmes, la logistique ou l’énergie solaire. Si bien que la Thuringe a très vite connu la croissance la plus forte de tous les nouveaux Länder, ainsi que le taux de chômage le plus bas. Avec son administration et ses services, ajoutés à son important réseau de communications, la ville accueille l’une des plus grandes foires de la région après Leipzig. Les possibilités de logement sont innombrables, à telle enseigne que même les petites bourses peuvent trouver des occasions d’hébergement pour 13€ la nuitée.

Tourisme

Mais Erfurt a également été un centre culturel de premier plan au long de son histoire. De nombreux édifices remontant à des époques diverses, et particulièrement à la Renaissance, sont toujours présents comme pour témoigner du passé glorieux de la ville, d’autant que celle-ci n’a pas été beaucoup endommagée lors de la deuxième guerre mondiale. Le touriste pourra donc visiter la vingtaine d’églises que compte Erfurt, à commencer par le Domberg, cet impressionnant complexe rassemblant la cathédrale Sainte-Marie (Mariendom) et l’église Saint-Séverin (Severikirche). Le Monastère des Augustins (Augustinerkloster), où a vécu Martin Luther au début du XIe siècle, est également digne d’intérêt.

Bien entendu, l’hôte d’Erfurt ne pourra en aucun cas faire l’économie de la visite du célèbre Pont des épiciers, le plus long pont en Europe qui soit totalement recouvert d’habitations. Et c’est évidemment à Erfurt qu’on peut se rendre dans un musée entièrement consacré à l’art horticole, entre autres musées dédiés à des thèmes aussi variés que les sciences naturelles, les techniques électriques ou les cultures régionales. Cela dit, pour bien apprécier la richesse florale de la ville, il faut à tout prix faire un détour par le magnifique parc « ega Erfurt » afin d’agrémenter sa promenade par la vision de superbes parterres de fleurs de toutes les couleurs. Et pour peu qu’on aime le vélo, on choisira probablement ce moyen de locomotion pour aller visiter le château Molsdorf et son parc taillé à l’anglaise, le « Versailles de Thuringe »…






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *