Constitution allemande

Posted on

La constitution allemande de 1871 ou « constitution bismarckienne » ou « Bismarcksche Reichverfassung » a été établie le 16 avril 1867 et conçue, en premier, pour la Confédération allemande du nord (Verfassung des Norddeutschen Bundes) et, à partir de 1871, pour le Reich allemand créé la même année (le 18 janvier) où les États du sud de l’Allemagne s’intégrèrent dans la Confédération.

C’était une confédération constitutionnelle qui a mis l’Empire allemand sous l’Égée d’un empereur, le chancelier impérial, le Reichstag et le Bubdesrat. C’est le premier État-nation...





en Allemagne, connu également sous le nom de Deuxième Reich. Il a pris fin en 1918, plus précisément le 9 novembre après l’abdication de l’empereur Guillaume II.

Les grandes lignes de la constitution allemande

Cette constitution a été établie le 23 mai 1949. Le 3 octobre 1990, elle est devenue la Loi fondamentale de l’Allemagne tout entière après l’unification des deux Républiques allemandes. Cette constitution se penche davantage sur les droits de l’homme

Le droit de l’homme

Le droit de l’homme est la base de la vraie société humaine dans le pays. Ce qui fait que l’homme a le droit de vivre comme il veut, il a sa liberté de développer sa personnalité que ce soit physique ou morale. Parmi ses droits figurent aussi la paix et la justice. Le respect du droit de l’homme est ainsi obligatoire.

La liberté

Il ne faut jamais oublier la liberté de croyance religieuse ou philosophique, la liberté d’expression de son avis, la liberté de réunion sans arme, la liberté d’association, la liberté de choix au niveau de la profession, l’emploi et le lieu de travail, la liberté de circulation, le droit de pétition, de succession et de succession. L’inviolabilité du domicile et de la correspondance de la poste et de la télécommunication est aussi très considérée.

L’égalité devant la loi

Devant la loi, aucune distinction n’est faite pour certaines personnes. Tout le monde est considéré sur un même pied d’égalité. Le droit de l’homme et celui de la femme sont identiques. Aucune faveur n’est donnée à qui que ce soit en appuyant sur sa filiation, sa langue, son pays, son origine, sa foi, ses préférences politiques ou autres.

Les particularités de la constitution allemande

  • La constitution allemande se distingue des autres par le fait qu’elle représente les citoyens et leur donne des formations. C’est l’institutionnalisation du rôle des partis politiques.
  • L’État Allemande est un État de droit : les pouvoirs publics sont suivis et contrôlés par des juges
  • Un État fédéral : le pouvoir est réparti entre de nombreux États membres d’un État central
  • Un État social : il permet à la population de vivre dans la dignité quel que soit son état physique, mental ou autre.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *