Fiscalité allemande

Posted on

Présentation générale de la fiscalité allemande

Pour la fiscalité allemande, les personnes assujetties par la fiscalité sont les résidents et les non-résidents rémunérés de source du pays. Toutes les personnes physiques du territoire sont imposables à des taxes directes et indirectes.

Les taxes directes en Allemagne

Les taxes directes sont composées de la LOHNSTEUER, de l’impôt sur le salaire, de l’EINKOMMENSTEUER, l’impôt sur le revenu autre que professionnel, dont le loyer et les revenus d’investissement. Il y a également le KIRSCHENSTEUER, une taxe de 9% sur le revenu...





total pour l’église et la taxe foncière en fonction du type d’habitat ainsi que l’imposition du patrimoine.

Les taxes indirectes en Allemagne

Les taxes indirectes sont composées de la TVA ou MEHRWERTSTEUER, des droits de successions et des donations et sans oublier les droits sur les mutations immobilières.

Les particularités de la fiscalité allemande

La grande partie des impôts et taxes sont déterminés par le Bund ou l’État fédéral. Il existe des cas exceptionnels et réservés tels que les revenus douaniers pour le Bund, les taxes de mutation pour les Länder et les taxes foncières pour les municipalités et le partage des impôts sur le revenu et la TVA entre les 3 parties sues citées.

L’impôt sur le revenu en Allemagne

L’impôt sur le revenu est récupéré directement sur le salaire. Il varie de 0 à 45% en fonction de la classe fiscale de l’assujetti. À savoir qu’il y a 6 barèmes d’imposition ou Steuerklasse classés selon la situation de famille de l’intéressé.

L’impôt de solidarité en Allemagne

À cela s’ajoute la Solidaritaetszuschlag ou l’impôt de solidarité. Il est obligatoire avec un taux de 5,5% du montant de l’impôt dû et la participation optionnelle de 8 à 9% pour l’église, elle varie selon le länder concerné.

La TVA en Allemagne

En Allemagne, la TVA est de 19% et un taux réduit de 7% est accordé aux produits agricoles, distribution d’eau, matériel médical. Depuis 2009, le taux d’imposition est de 25% de tous les revenus. (voir l’article plus complet sur la TVA allemande)

L’impôt sur les sociétés en Allemagne

Pour l’impôt sur les sociétés, le taux d’imposition allemand est très faible, car il est de 15%.

La fiscalité allemande est-elle performante du point de vu économique?

Malgré les différentes crises, les chocs extérieurs négatifs et la faible croissance du marché du travail que l’Allemagne a subis, le pays s’est toujours remis sur pied. Grâce à la fiscalité optée, l’économie allemande se base sur l’investissement. Cependant, pour une économie plus performante, il est avantageux d’assainir la finance de l’État en réduisant les subventions, les dépenses fiscales et accroître les recettes du pays.






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *