Population allemande

Posted on

La population allemande en 1930

En 1930 la crise économique frappe de plein fouet l’Allemagne, notamment après la défaite dans la Première Guerre mondiale. Cette période fut marquée par la faillite des banques et des exploitations agricoles et la fermeture des usines. Une récession qui a eu d’importantes répercussions sur la population allemande notamment avec la perte massive d’emplois.

peuple allemand
Un groupe d’allemands pendant la fête de la bière de Munich – Creative Commons par EmiRvolucionario

Les statistiques de l’époque évoquaient 6 millions de chômeurs, soit 30% de la population dont les plus touchés sont les ouvriers et la...





classe moyenne. La misère est largement répandue, la colère populaire est omniprésente qui le dispute à une peur d’un avenir incertain et sombre.

La population allemande en 1939

Avec l’ascension d’Hitler au pouvoir, on annonce la population encadrée dite la Gleichshaltung. Tous les Allemands devaient adhérer à des organisations associatives ou administratives, elles-mêmes contrôlées par les instances publiques. Tous les ouvriers sont contraints à rejoindre le Front des Travailleurs Allemands (DAF), on parlait de 22 millions d’ouvriers adhérents. Quant aux femmes, elles sont tenues de faire partie de l’union des femmes nazie, connue sous le nom de NS Frauenschaft. À cette époque l’Allemagne adoptait une politique nataliste marquée par un taux de natalité qui atteint 2,4% en 1939 alors qu’elle n’était que de 1,4% en 1933. Ce qui amène l’ensemble de la population à 69,3 millions d’habitants, une population fortement influencée par l’idéologie hitlérienne.

Sous un système répressif, aucune contestation n’était admise. Déjà les camps de concentration comptaient à l’époque plus de 300 000 prisonniers. En même temps les juifs d’Allemagne ont subi de fortes injustices qui varient entre déportation, répression, incarcération, exclusion et jusqu’au meurtre.

La population allemande en 1945

La défaite de l’Allemagne lors de la Deuxième Guerre mondiale était catastrophique les bilans de mortalité sont lourds. Annonçant 6 millions décès parmi les civils, 4,2 millions soldats morts pendant une guerre sanglante, 11 millions de soldats en captivité et 2 millions victimes de l’expulsion et la déportation. S’ajoutent à ce désastre un million de veuves, deux millions d’orphelins et 1,5 million de blessés. Une situation chaotique qui se caractérise par la propagation des maladies, la famine et la pauvreté dans un pays ravagé par la guerre.
Avec les usines et les infrastructures détruites, les problèmes de ravitaillement se manifestent un peu plus chaque jour, aggravent lourdement la situation sanitaire et sociale de la population. Un taux de mortalité très élevé, la malnutrition et les privations sont autant de soucis qui composent le quotidien des Allemands en 1945.

Cette période fut marquée aussi par l’envahissement de l’ouest qui s’aggravait de jour en jour avec l’exode qui s’est amorcé à la suite de l’invasion soviétique à l’est du pays. Un exode qui était imprégné par des scènes de viol, d’homicides et de violences.

Population allemande de nos jours en 2011-2012

Aujourd’hui l’Allemagne compte 81,8 millions d’habitants. Le taux de natalité est parmi les plus faibles au niveau mondial 0,82% et seuls les flux migratoires assurent la régénération de la population (7,3 millions étrangers résident en Allemagne). L’Allemagne est marquée par le chômage avec au total 9 millions de personnes au chômage ou touchant des indemnités. La précarité de la situation atteint même les travailleurs dont 20 % sont pauvres.






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *