Accord de Munich

Posted on

L’accord de Munich est parmi les événements qui ont le plus marqué l’histoire de l’humanité. En fait, il a abouti à un état d’instabilité en Europe au cours du début du vingtième siècle.

Il fut établi lors de la fameuse nuit du 29 septembre 1938, au cours d’une réunion effectuée à Munich en Allemagne, entre des...





hommes dont les noms sont éternels. Parmi ces célébrités, on cite notamment Adolf Hitler, les premiers ministres Édouard Daladier et Neville Chamberlain et le président du Parti fasciste, Benito Mussolini. Ils étaient les envoyés spéciaux respectifs de l’Allemagne, de la France, du Royaume-Uni et de l’Italie.

L’accord de Munich fut signé le lendemain, c’est-à-dire le jour du 30 septembre, en l’absence remarquable du secrétaire général du Parti communiste de l’Union Soviétique, Joseph Staline et du président tchécoslovaque de l’époque, Benes Eduard. Cet accord visait à mettre fin à la République tchèque en tant qu’État libre et indépendant.

Pour mieux comprendre le sujet, il faudra tout d’abord connaître les causes directes de la réunion du 29 septembre. En effet, les soucis ont commencé suite aux exigences d’Hitler pour l’autodétermination des Allemands, après un conflit entre les députés allemands au conseil impérial. Il suffisait d’une simple approche démocrate pour le résoudre, mais en absence de communication, le problème ne fut résolu qu’avec l’accord de Munich : un accord injuste qui a tracé les premiers pas vers une guerre atroce organisée par la puissance allemande contre ses rivales.

Découvrir encore plus sur Munich :

Guide de voyage alternatif
Faire du shopping
Meilleurs restaurants de Munich
Meilleurs hôtels de la ville
Le métro
Faire du camping
Aéroport international
Les liaisons Paris-Munich en train
Les vols low cost pour Munich
L’usine BMW
Le climat
Le club de foot Bayern Munich
L’Oktoberfest






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *