Rallye d’Allemagne

Posted on

Depuis sa première édition, le rallye d’Allemagne né en remplacement du circuit portugais, se déroule à Trèves, une ville située au sud du pays. Manche du championnat du monde des rallyes depuis 2002, la course se passe dans un itinéraire complément asphalté, exigeant ainsi des qualités de pilotage indéniables et une très grande technicité des participants.

rallye allemagne
Loeb et Elena, gagnants du Rallye d’Allemagne 2008 – Creative Commons rallycarter

Histoire du rallye d’Allemagne

Le rallye d’Allemagne appelé également Loebland en référence au pilote S. Loeb, regroupe un parterre de champions nationaux et internationaux, issus de différents...





pays européens, américains, africains et asiatiques. La France se classe à la tête des pays couronnés avec plus de 17 médailles à son actif dont 7 victoires successives remportées par le duo Sébastien Loeb et Daniel Elena, pilotes de la Citroën. L’enseigne française se place à la tête des marques ayant le plus de victoire dans le championnat du monde des rallyes, avec 78 consécrations à ce jour.

En 2011, quelques 22 WRC ont participé à la compétition, soit 5 DS3, 6 Mini et 11 Fiesta. 17 autres S2000. Ils ont fait partie des WRC présentes, manipulés par des pilotes du team Volkswagen Motorsport, notamment Riedemann et Weijs Jr.

Caractéristiques du parcours

Ce parcours atypique se caractérise par ses passages étroits et ses routes larges en plus d’une surface 100% asphaltée, réputée pour sa légèreté, sa rapidité et sa grande abrasivité. Ce qui requiert, en l’occurrence, une haute concentration et un potentiel important. Il se déroule en grande partie sur un terrain militaire et dans des vignes, à proximité d’Alsace.

Le parcours est une manche du championnat du monde des rallyes organisée depuis 1973 par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA). En plus du WRC, le rallye d’Allemagne accueille également la catégorie SWRC et celle du WRC Academy.

Échos de la dernière édition

La dernière édition du rallye en 2011 n’a pas épargné de surprises à Sébastien Loeb, maitre des rallyes asphalte en championnat du monde. Il était classé deuxième, devancé par son compatriote Sébastien Ogier. Au troisième rang se trouve Dani Sordo, avec la marque Mini. Cette dixième édition s’est déroulée sur un itinéraire de quelques 1245.96 km, décliné en 19 spéciales. Elle s’est disputée en 3 étapes distinctes dont la première est estimée à 404.5 km, la seconde est de 596.40 km et la dernière en 245.06 km. De plus, quelques 359.59 Km d’épreuves chronométrées ont été parcourus.

A noter qu’en 2008, le rallye a disparu du calendrier du WRC, répondant ainsi au principe de rotation instauré par la FIA, avant de reprendre durant les 3 dernières années.

Autres moments fascinants de l’histoire Allemande :

Histoire de l’Allemagne au 20eme siècle
La vraie histoire de la France sous l’occupation
Histoire de la capitulation allemande de 1945
L’histoire du procès de Nuremberg

L’histoire de Charlemagne
Histoire du château de Neuschwanstein
Histoire du palais d’Aix-la-Chapelle
Histoire de la Cathédrale d’Aix-la-Chapelle
L’histoire de la Cathédrale de Cologne

L’histoire du cinéma allemand
L’histoire de la littérature allemande
L’histoire de la langue allemande
L’histoire de l’automobile allemande






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *