Hymne national allemand

Posted on

L’hymne national allemand a été tiré du chant de l’Allemagne Deutschandlied ou Das Lied der Deutschen, Le Chant des Allemands. Plus précisément c’est uniquement le troisième couplet qui a été retenu comme hymne du pays. Il a été écrit par August Heinrich Hoffmann von Fallersleben l’année 1841. Tandis que la musique a été composée par Joseph Haydn en 1797, une partition pour un quatuor à cordes. Sa durée est d’environ 1 minute 44 secondes (1 :44).

Les origines de l’hymne national allemand

La musique composée par Haydn en 1797 est d’origine croate et a été destinée à l’anniversaire de l’Empereur François II du Saint-Empire. Ce dernier devint Empereur d’Autriche François Ier en...





1804. La devise de ce dirigeant fut « Gott erhalte Franz den Kaise » qui signifie Dieu sauve l’Empereur Franz. Elle a été inspirée de la devise God save the Queen ou Dieu sauve la Reine. À la fin de la première guerre mondiale, en 1922, les trois couplets du Das Lied der Deutschen, c’est-à-dire le chant en entier, a été choisi comme hymne national de l’Allemagne. Ce n’est qu’après l’unification des deux Allemagne, en 1991, que seul le troisième couplet a été élu comme hymne national du pays réunifié vu qu’il sonnait bien avec la devise de l’Empereur. De plus, les premiers couplets du chant allemand n’ont plus été considérés dans l’hymne national puisqu’ils évoquaient fortement le Troisième Reich.

Écouter l’hymne national allemand

Les significations et symboles L’Hymne National Allemand

L’Hymne National allemande est une chanson d’origine croate adaptée pour l’Empereur François Ier d’Autriche.

C’était à l’époque l’hymne impérial de l’Empire Autrichien. Aujourd’hui seul le troisième couplet de la chanson est chanté à cause que le premier complet est associé à l’histoire de la droite allemande et le nazisme tandisque le deuxième couplet à cause que les frontières de l’Allemagne ne sont plus les même aujourd’hui.

Retranscription allemande de l’hymne national d’allemagne

Deutschland, Deutschland über alles,
über alles in der Welt,
wenn es stets zu Schutz und Trutze
brüderlich zusammenhält.
Von der Maas bis an die Memel,
von der Etsch bis an den Belt,
Deutschland, Deutschland über alles,
über alles in der Welt!

Deutsche Frauen, deutsche Treue,
deutscher Wein und deutscher Sang
sollen in der Welt behalten
ihren alten schönen Klang,
uns zu edler Tat begeistern
unser ganzes Leben lang.
Deutsche Frauen, deutsche Treue,
deutscher Wein und deutscher Sang!
Einigkeit und Recht und Freiheit
für das deutsche Vaterland!
Danach lasst uns alle streben
brüderlich mit Herz und Hand!
Einigkeit und Recht und Freiheit
sind des Glückes Unterpfand;
blühe im Glanze dieses Glückes,
blühe, deutsches Vaterland.

Retranscription française de l’hymne national d’allemagne

Allemagne, Allemagne par dessus tout,
par dessus tout au monde,
quand toujours pour la protection et la défense
fraternellement elle est unie.
De la Meuse jusqu’au Niémen,
de l’Etsch jusqu’au Petit Belt,
Allemagne, Allemagne par dessus tout,
par dessus tout au monde !

Femmes allemandes, fidélité allemande,
vin allemand et chant allemand
doivent dans le monde conserver
leur belle ancienne tonalité,
nous enthousiasmer pour l’acte noble
toute notre vie durant.
Femmes allemandes, fidélité allemande,
vin allemand et chant allemand !

Union et Droit et Liberté
pour la Patrie Allemande !
Tendons tous vers cela
fraternellement, avec le cœur et la main !
Unité et Droit et Liberté
sont les fondements du bonheur ;
Fleuris dans l’éclat de ce bonheur,
Fleuris, Patrie Allemande. (bis)






One Reply to “Hymne national allemand”

  1. En tout cas Hitler ne connaissait pas bien Haydn sans quoi il n’aurait pas utilisé cette musique de l’hymne qui a été écrit en 1797.

    Heureusement pour cette mélodie très belle, qu’elle s’est conservée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *