Mille et un trajets pour voyager en Allemagne depuis Lyon

Posted on

Vous êtes à Lyon et vous souhaitez vous rendre en Allemagne pour un voyage d’affaires, un séminaire, des vacances d’été avec vos enfants, ou toute autre raison ? Sachez que plusieurs formules et itinéraires sont possibles, selon la destination et le moyen de transport choisis…

Les exemples fournis ci-dessous le sont uniquement à titre d’illustration, bien sûr, mais ils donnent un petit aperçu sur les différentes possibilités qui s’offrent au potentiel voyageur. Bien entendu, tous les conseils pour voyager pas cher, tels que faire des réservations suffisamment à l’avance, éviter la haute saison quand c’est possible, faire jouer la concurrence entre les différentes compagnies, etc., restent valables dans tous les cas.

Lyon-Fribourg en bus

Fribourg-en-Brisgau est considérée comme la capitale de la Forêt-Noire. Cette vieille ville médiévale, connue pour ses sites incomparables, ses petites rues pittoresques qui mènent le visiteur à toutes sortes de découvertes étonnantes et instructives, est assurément un lieu historique à ne pas rater. En outre, située dans la région la plus méridionale de l’Allemagne, elle est réputée pour ses vins qu’on peut déguster en étant attablé quelque part dans sa célèbre Münsterplatz ou au bord d’un de ses innombrables ruisseaux (bächle) qui courent le long de...





la ville.
Il existe aujourd’hui au moins trois compagnies de bus qui desservent Fribourg-en-Brisgau à partir de Lyon. Pour des billets commençant autour de 15€-20€, on peut donc voyager pas cher, en prenant le départ, selon le cas, à l’aéroport LYS, à Perrache, à Part-Dieu, à Bellecour, à Vaise, à Villeurbanne INSA, aux Charrières ou au Toboggan.

Lyon-Berlin en avion

Capitale historique de l’Allemagne, Berlin a l’avantage d’offrir au visiteur, dès le centre-ville, un aperçu rapide des différentes périodes qui ont présidé à son évolution. Depuis les quelques bâtisses médiévales autour de l’Alexanderplatz, qui ont échappé à la destruction de la guerre, jusqu’aux structures ultra modernes en verre et acier de la Potsdamerplatz, le contraste architectural est parfois saisissant. Mais Berlin est aussi une ville connue pour sa tolérance, sa vie nocturne animée, ses nombreux cafés, discothèques, bars, et autres arts de rue, sans parler de ses nombreux musées, palais et autres sites d’intérêt historique.

Pour y accéder par avion, et y passer un séjour pas cher, on peut choisir l’un des deux aéroports qui sont opérationnels : l’aéroport international de Tegel ou l’aéroport de Schönefeld. Le premier, situé dans le nord-ouest de la ville, est le principal aéroport des compagnies aériennes internationales (British Airways, Air France-KLM, United, LOT, etc.) et fonctionne comme hub pour les vols intérieurs via Lufthansa. Le second, qui desservait autrefois la capitale de la RDA, situé au sud-est de Berlin, constitue le point de départ/arrivée idéal pour la plupart des compagnies aériennes low cost, des vols charters et autres vols à destination ou en provenance de L’Europe de l’Est.

Les départs de Lyon se font évidemment à partir de l’aéroport international Lyon-Saint Exupéry (LYS). Avec une bonne recherche et en tenant compte des conseils mentionnés plus haut, on peut dénicher un vol pas cher autour de 50€ dans les low cost ou 125€ dans les autres compagnies.

Lyon-Munich en train

Située au bord de la rivière Isar, la capitale de la Bavière est célèbre pour sa belle architecture, sa culture raffinée et sa célèbre fête annuelle de la bière, l’Oktoberfest. En plus de sa scène culturelle inégalée en Allemagne, Munich est également un centre international majeur dans les domaines des affaires, de l’ingénierie, de la recherche et de la médecine, illustré par la présence de deux universités de recherche, une multitude de collèges et instituts, le siège de plusieurs multinationales et nombre de musées de technologie et de sciences de renommée mondiale. C’est la ville la plus prospère d’Allemagne et elle figure régulièrement dans le top 10 du classement mondial pour la qualité de la vie.

Outre son aéroport international, Munich dispose d’une importante gare ferroviaire centrale (Hauptbahnhof), située à deux stations S-Bahn de la Marienplatz et à quelques minutes à pied du centre-ville. Bien connectée au dense réseau de transports en commun de Munich, cette gare principale dispose d’une infrastructure conviviale comprenant plusieurs restaurants et magasins, un supermarché (ouvert le dimanche également), un bureau de tourisme, un bureau de vente de billets et autres agences de voyages de la Deutsche Bahn. Cette dernière utilise d’ailleurs Munich comme l’un de ses principaux hubs allemands pour offrir des liaisons régionales et de longue distance à l’intérieur du pays, y compris via des trains à grande vitesse.

Même s’il n’y a pas de ligne directe Lyon-Munich, il est toujours possible de trouver quotidiennement, sur Perrache ou Part-Dieu, des trains assurant cette liaison avec correspondances. Quant au prix du billet, il peut aller de 40€ à 400€ (entre 100€ et 200€ en moyenne), selon les circonstances décrites plus haut, le confort choisi, la longueur du trajet, etc.

Lyon-Stuttgart en auto-stop

Sixième plus grande ville d’Allemagne, Stuttgart est considérée comme le berceau de l’automobile, car c’est le lieu de naissance des voitures les plus populaires. Porsche et Mercedes-Benz y ont leur sièges et possèdent chacune un musée de l’automobile. Les Stuttgartois sont des gens très amicaux et ne tiennent pas rigueur à l’étranger s’il ne parle pas allemand. La ville Stuttgart offre à la fois un avant-goût du futur avec les dernières avancées technologiques, mais aussi de belles expériences d’escapades à travers vallées, collines, parcs et autres vignobles environnants.

L’autostoppeur en partance de Lyon n’aura en principe pas de problème pour trouver des occasions en direction de Stuttgart, car l’autoroute du soleil traverse la ville, ce qui fait qu’il y a énormément de circulation pendant l’été.

Cependant, la ville a également acquis la réputation d’être un enfer d’auto-stop en raison du système de tunnels entrant et sortant de la ville. Quoi qu’il en soit, le mieux est de trouver la plus proche station service ou station de péage sur l’autoroute idoine. Deux possibilités s’offrent au voyageur à destination de Stuttgart :

    • Direction nord : Autoroute A6 vers Dijon, puis E21, puis la A36 vers Besançon, Mulhouse…
    • Direction est : Autoroute A43 vers Chambéry, puis A41 vers Genève…





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *