Importer une voiture d’Allemagne

Posted on

Réputées pour leurs caractéristiques techniques et leur grande puissance, les voitures allemandes destinées à l’importation sont soumis à des règles et des procédures d’immatriculation strictes. Pour un ressortissant français qui vient d’importer sa voiture, il doit l’immatriculer en France dans un délai d’un mois maximum.

Voiture import allemagne
Audi d’occasion – S 400 HYBRID

Procédure d’immatriculation d’une voiture importée d’Allemagne

La procédure est systématiquement lancée après le dépôt de la demande d’immatriculation, retirée auprès de la préfecture la plus proche du lieu de résidence. L’acheteur doit également présenter une déclaration de conformité des normes techniques de la...





voiture, remise par le vendeur ou par le constructeur allemand, ou éventuellement un certificat à retirer auprès du représentant exclusif de la marque sur le territoire français. En cas de non disponibilité de ces documents, il faut présenter un simple procès verbal de réception à titre isolé.

Il est impératif de fournir le contrat de vente et l’attestation remise par le centre des impôts, justifiant soit l’exonération de la TVA, si le véhicule acheté date de plus de six mois et ayant parcouru plus de 60.000 Km, soit de paiement de la TVA, au cas où la voiture date d’une durée inférieure à 6 mois, avec un kilométrage parcouru estimée à moins de 60.000 Km. Pour l’obtention de cette attestation, on doit présenter au centre des impôts, des justificatifs d’identité, le contrat de vente et le certificat d’immatriculation allemand.

Le dossier d’immatriculation contient également d’autres pièces justificatives, notamment la carte d’identité nationale ou le passeport, en plus d’un document attestant du lieu de domiciliation, tels que la facture téléphonique ou celle de gaz, d’eau ou d’électricité, ou le cas échéant un contrat de location. Et pour compléter la constitution du dossier, il faut prévoir un certificat de contrôle technique datant d’une durée de 6 mois, indispensable pour tous les véhicules de plus de 4 ans pouvant charger jusqu’à 3.5 tonnes.

Pourquoi des plaques d’export?

A ce propos, les ressortissants français désirant effectuer la procédure de contrôle technique en France doivent disposer de plaques d’immatriculation valides. Si le véhicule est radié du registre des immatriculations allemand, il faut penser à utiliser des plaques provisoires, valables pour 15 jours. Ou obtenir des plaques dites d’« export » proposées à quelques 30€, auprès des autorités allemandes, permettant de circuler librement en dehors du territoire allemand.

Cette procédure ne peut avoir lieu qu’après remise de l’attestation d’assurance, de la carte d’immatriculation du véhicule et des certificats de contrôle technique allemand, de contrôle antipollution, en plus de l’attestation de résidence. En gros l’opération de rapatriement ne dure que quelques heures et coûte en moyenne environs 700 euros, une aubaine pour les français qui se procurent des véhicules en Allemagne à des prix très compétitifs.

Pages à consulter :

Acheter une voiture chez un mandataire allemand
Vendre une voiture en Allemagne
Louer une voiture en Allemagne
L’endroit idéal pour acheter une voiture
Annonces de voitures
Devenir mandataire auto de voitures allemandes






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *